Les écarts de santé dans le monde se réduisent

Publié le 16/05/2013

Les écarts de santé entre les pays les plus riches et les plus pauvres se sont considérablement réduits ces dernières années, a confirmé mercredi l'OMS. Mais les progrès en vue d'atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) restent encore trop lents, a affirmé le directeur du département des données sanitaires à l'OMS, Ties Boerma, à l'occasion de la publication du rapport annuel de l'organisation sur les statistiques sanitaires dans le monde. Ainsi, dans les pays les plus pauvres de la planète, la mortalité infantile a pu être réduite de 39% depuis 1990. Mais malheureusement, ces progrès ne seront pas suffisants pour atteindre la cible mondiale consistant à réduire des deux tiers d'ici 2015 les taux de mortalité des moins de 5 ans par rapport aux niveaux de 1990. Par ailleurs, selon l'OMS, 95% des décès dus au paludisme se produisent dans 14 pays seulement.


Source : legeneraliste.fr