Démographie

Les déserts médicaux avancent  Abonné

Publié le 18/12/2009
Face à l’aggaravation de la situation démographique, gouvernements et élus s’affolent et les médecins sont l’objet de pression croissante. Du fait de la pression des internes, on n’a jusqu’alors maintenu la liberté d’installation. Mais pour combien de temps...

Entre les premiers cris d’alarme et la réalité du déclin de la densité médicale, il se sera passé un peu moins de dix ans. Une décennie où les pouvoirs publics n’ont probablement pas pris toute la mesure de la catastrophe annoncée. Un observatoire national de la démographie des professions de santé est certes créé en juin 2003 par le ministre Jean-François Mattéi, qui en confie la responsabilité au Pr Yvon Berland. L’ONDPS a rendu un premier rapport un an plus tard dans lequel sont dessinées les projections à l’horizon 2025.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte