Les dépenses de généralistes toujours en baisse (avant l’épidémie)

Publié le 04/01/2011

A la veille de l’épidémie de grippe de décembre, l’activité des médecins généralistes était encore en baisse par rapport à la même période l’année précédente. Selon le dernier bilan de la cnamts arrêté à fin novembre, sur les onze premiers mois de l’année 2010, les dépenses de généralistes étaient en effet en diminution de 2% comme en octobre. Dans le même temps pourtant, les dépenses de soins de spécialistes reprenaient sur une croissance un peu plus soutenue (+1,5% fin novembre, + 1,4% fin octobre, + 1% fin septembre) et les dépenses de soins dentaires étaient stables (+0,6% comme en octobre). Les soins infirmiers continuaient de caracoler (+8,5%), bien au-delà de ceux de masso-kinésithérapie (+2,8%). L’évolution des médicaments délivrés en ville restait modérée (+1,6%), ainsi que celle des dépenses d’analyses médicales (+1,5%), même si elles progressaient légèrement par rapport aux mois précédents. Les dépenses de transports augmentaient de +5,2% sur les 11 premiers mois de l’année. Enfin, les indemnités journalières progressaient de +4,9%, rythme inchangé depuis quatre mois, note la Cnamts. Au total, les dépenses de soins de ville du régime général ont progressé de +3,1% sur les 11 premiers mois de l’année 2010.


Source : legeneraliste.fr