« Les Moines-soldats du Général »

Les croisés de la France libre  Abonné

Publié le 15/02/2013

Leur foi en Dieu n’avait d’égal que celle qu’ils avaient en de Gaulle. Dans l’ombre du général, une poignée de religieux a participé à l’aventure de la France libre après avoir refusé de suivre l’épiscopat français à Vichy. Missionnaires, prêtres ou évêques, ces héros très discrets sont allés à contre-courant d’une église dont les plus hauts dignitaires s’étaient prosternés devant Pétain (beaucoup avaient été les camarades de combat du Maréchal durant la Première Guerre Mondiale et vouaient au vainqueur de Verdun une adoration sans nom).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte