Sur le terrain

« Les confrères préfèreront payer »  Abonné

Publié le 13/03/2009

Crédit photo : ©PLEINS TITRES

Crédit photo : ©DR

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

Depuis son cabinet de Renazé, petit village de 2 800 habitants niché au Sud-Ouest de la Mayenne, le Dr Dominique Hérault le dit tout de go : « Je ne crois absolument pas à la contrainte en matière de régulation démographique. Et ce d’autant moins, que des confrères qui viendraient, un jour par semaine exercer en milieu rural à nos côtés, en traînant des pieds, ne seraient certainement pas très productifs. En revanche, je trouve intéressant que nous ayons la possibilité de venir travailler, un jour ou deux par semaine dans une zone sous-dense, avec un statut de collaborateur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte