Les communistes ne veulent pas de patients payants étrangers dans les hôpitaux de l’AP.

Publié le 21/09/2012

Pour les communistres, pas question de voir les hôpitaux se renflouer sur le dos des étrangers. Le groupe des élus communistes et du Parti de gauche du Conseil de Paris va demander à l'AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris) de renoncer à son projet de développer l'accueil payant de patients étrangers. A l’origine de leur protstation, un caccord que la direction de l'AP-HP a signé avec l’assureur Globemed, un partenaire d’Axa basé au Liban, pour organiser la venue de patients du Moyen-Orient qui seraient accueillis et traités à des tarifs plus élevés qu'actuellement. Le dispositif pourrait rapporter jusqu'à 20 millions d'euros par an, à l’AP.


Source : legeneraliste.fr