Loi de bioéthique

Les auto-tests génétiques interdits en France  Abonné

Publié le 20/02/2015

Outre-Atlantique fleurissent les tests génétiques proposés directement au consommateur. Il peut s’agir de la détection de marqueurs génétiques ponctuels ou du séquençage plus ou moins large du génome, tels que ceux vendus sur Internet par la start-up américaine 23andMe détenue en partie par Google.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte