Les associations saluent Catherine Zeta-Jones pour avoir révélé qu’elle souffrait de troubles bipolaires

Publié le 16/04/2011

Les révélations de Catherine Zeta-Jones sur ses troubles bipolaires ont été saluées par le monde médical aux Etats-Unis, convaincu qu'elles pourraient aider à changer le regard du grand public sur cette maladie, qui a déjà frappé de nombreuses stars par le passé.

L'actrice britannique, dont le mari Michael Douglas a été traité l'an dernier pour un cancer de la gorge, ne sera probablement jamais guérie et devra apprendre à concilier son statut de star et sa maladie, selon ses médecins.

« C'est une maladie qui touche surtout des personnes hyperactives », a déclaré à l'AFP Martin Evers, directeur adjoint de l'hôpital Northern Westchester de New York, spécialisé dans les troubles du comportement.

« Il est important de combattre la stigmatisation de la maladie, et précisément, dans le cas des troubles du comportement, d'insister sur le fait que l'on peut continuer à mener une vie extrêmement riche », a-t-il ajouté.

La porte-parole de Catherine Zeta-Jones a déclaré mercredi que l'actrice avait été brièvement internée dans un établissement psychiatrique, afin de traiter un désordre bipolaire, aussi connu sous le nom de maniaco-dépression.


Source : legeneraliste.fr