Cancer et mortalité

Les agriculteurs protégés par leur mode de vie  Abonné

Publié le 16/09/2011
Les premiers résultats de la cohorte AGRICAN sont rassurants : la mortalité par cancer est moindre chez les agriculteurs que dans la population générale. Et la raison est simple : un tabagisme bien plus faible chez les agriculteurs ! Autre donnée rassurante : si les pesticides ont été accusés de tous les maux, cette étude montre que leur impact sur la santé des agriculteurs, s’il existe, serait très faible en termes de mortalité.

«Les agriculteurs ont une plus grande espérance de vie que la population générale. Tel est le premier enseignement de l’étude AGRICAN , une étude de cohorte qui a inclus plus de 180 000 agriculteurs de 12 départements », dévoile Pierre Lebailly, coordinateur de l’étude. En effet, quelle que soit la cause du décès : cancer, maladie circulatoire ou respiratoire… la sous-mortalité est nette dans cette population.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte