Prévention

Les ados en panne de vaccin  Abonné

Publié le 10/12/2010
La vaccination ne doit pas se cantonner à la petite enfance mais elle doit se poursuivre chez l’adolescent et l’adulte.

"La très forte contagiosité de la rougeole explique pourquoi l’objectif de couverture vaccinale est si élevé (95 %)" a expliqué le Pr Joël Gaudelus (Hôpital Jean Verdier, Bondy). Chez les 13-15 ans, l’objectif est atteint pour la première dose du vaccin ROR selon l’étude Vaccinoscopie 2009. En revanche, la deuxième dose est effectuée chez seulement 85 % des ados « C’est insuffisant pour l’élimination de la rougeole » a estimé le pédiatre. Pour l’hépatite B, la situation est nettement plus préoccupante avec une couverture de seulement 44 % de cette classe d’âge.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte