Courrier des lecteurs

Les abus de pouvoir de la CPAM  Abonné

Publié le 26/06/2015

Voilà la dernière en date de la CPAM de Bayonne ! Je viens de recevoir un courrier où le médecin-chef de la CPAM de Bayonne m’accuse d’enfreindre la loi sur la prescription du Crestor pour plusieurs de mes patients sans les citer. Il me promet une action contentieuse en cas de récidive et m’informe d’une mise sous surveillance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte