Hépato-gastro-entérologie

L’épopée hépatite C  Abonné

Publié le 19/12/2014
2014 aura été marquée par l’arrivée de nouvelles molécules dans la prise en charge de l’hépatite C et l’espoir d’éradiquer un jour cette infection. L’intérêt grandissant pour la recherche sur le microbiote intestinal et ses débouchés aura aussi retenu l’attention des spécialistes.

Crédit photo : MEHAU KULYK/SPL/PHANIE

Les nouveaux antiviraux directs (AAD) constituent une véritable révolution thérapeutique en permettant de guérir 90 % des patients atteints d’hépatite C en trois mois, quel que soit leur phénotype. Un progrès tel que les hépatologues au printemps dernier évoquaient la possibilité d’une éradication de l’hépatite C en 2024. Seul bémol de taille à cette avancée inespérée : le coût très élevé de ces biothérapies, estimé en début d’année à 90 000 euros la cure de 12 semaines… Et ce prix impliquait inévitablement de réserver ce traitement aux formes les plus avancées d’hépatite.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte