L'épidémie de grippe s'est bien installée

Publié le 05/01/2011

L'épidémie de grippe se confirme en France métropolitaine où elle a touché 433 000 personnes en deux semaines, selon le réseau Sentinelles Inserm. « La période des fêtes n'a pas empêché l'épidémie de grippe de progresser, notamment au nord de la Loire » remarque pour sa part le réseau Grog. Depuis la mi-décembre, 47 % des prélèvements effectués par les médecins vigies du réseau des GROG sont positifs pour la grippe. « Les trois types de virus A(H1N1)2009, A(H3N2) et B continuent de co-circuler, mais le H1N1 semble devenir majoritaire » ajoutent les Grog. En deux semaines, la grippe a conduit 433 000 personnes à consulter leur médecin généraliste, note mercredi le bulletin des médecins du réseau Sentinelles qui ne prend en compte que les grippes avec fièvre supérieure à 39 degrés survenue brutalement. En métropole, la semaine dernière, l'incidence des syndromes grippaux vus en médecine générale a été estimée à 438 cas pour 100 000 habitants (soit 275 000 nouveaux cas), au-dessus du seuil épidémique (177 cas pour 100 000 habitants). L'augmentation des syndromes grippaux devrait continuer la semaine prochaine. Au niveau régional, poursuit le réseau Sentinelles (voir la carte), treize régions de la métropole avaient dépassé le seuil épidémique la semaine dernière. Les plus touchées étaient : Nord-Pas-de-Calais (1 142 cas pour 100 000 habitants), Basse-Normandie (600), Poitou-Charentes (579), Ile-de-France (561), Centre (469), Champagne-Ardenne (398), Bretagne (393), Rhône-Alpes (342), Pays de la Loire (309), Franche-Comté (282), Provence-Alpes-Côte-d'Azur (233), Languedoc-Roussillon (194) et Limousin (188). La semaine dernière, l'âge médian des cas rapportés était de 30 ans. En outre, 25 cas graves (dont 6 décès) au total ont été recensés depuis le 22 novembre selon un récent point de l’INVS.


Source : legeneraliste.fr