Pediatrie

L’énurésie nocturne mieux reconnue  Abonné

Publié le 16/10/2009
Aujourd’hui, des recommandations encadrent la prise en charge de l’énurésie nocturne, une pathologie au retentissement psychique important.

Comme l’a rappelé le Pr Didier Aubert (chirurgien pédiatrique, Besançon), l’énurésie est souvent vécue comme « un drame dans les familles ». Depuis Juin 2009, elle fait l’objet d’un consensus d’experts avec une prise en charge codifiée issue d’une méthodologie rigoureuse en accord avec la qualité exigée de la Haute Autorité de Santé. Le diagnostic positif d’ « énurésie nocturne primaire isolée » nécessite une consultation longue afin de mener un interrogatoire minutieux pour éliminer d’autres causes. L’énurésie a un retentissement sur le psychisme de l’enfant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte