Chez vos libraires

L'engagement pour la Syrie d'un urgentiste indigné  Abonné

Publié le 05/10/2018
Depuis six ans, le Pr Raphaël Pitti se rend clandestinement en Syrie pour former ses confrères à la médecine de guerre. Dans un livre poignant, l'urgentiste relate l'urgence de secourir ce pays abandonné par la communauté internationale.
Médecin dans la guerre

Médecin dans la guerre

Sa vie a basculé il y a tout juste six ans. Septembre 2012, un confrère franco-syrien relate à la radio les exactions du régime de Bachar el-Assad. Les bombardements sur les civils et les hôpitaux syriens. La guérilla. L'horreur. Le Pr Raphaël Pitti est bouleversé par ce témoignage. De cet appel à l'aide naît une évidence. Agé alors de 62 ans, le professeur de médecine d'urgence et de catastrophe ressent le besoin irrépressible de se rendre sur place. Habitué à couvrir les théâtres de guerre, le Tchad, l'Irak ou l'ex-Yougoslavie, le médecin entreprend cette fois-ci seul ce nouveau voyage.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte