L’embolie pulmonaire traitée à domicile  Abonné

Publié le 01/07/2011

Bien que les recommandations internationales valident le traitement ambulatoire des embolies hémodynamiquement stables, beaucoup sont encore hospitalisées. Face à ce constat, une étude de non-infériorité publiée sur le site de The Lancet devrait lever les réticences. Elle a été conduite en France, en Suisse, en Belgique et aux Etats-Unis. Le travail portant sur 344 embolies ne trouve pas plus de récidives thrombo-emboliques, ni d’accidents hémorragiques chez les patients traités en ambulatoire.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte