L’éjaculation précoce, une réalité pour un homme sur trois  Abonné

Publié le 19/04/2013

Ne pas se consumer trop vite : tel est le message de la campagne des laboratoires Menarini relayée par le site garder lecontrole.fr pour parler de l’éjaculation précoce (EP). Dans l’étude « regards croisés sur la sexualité des Français », un homme sur deux déclare en avoir souffert dans sa vie. « C’est un trouble que nous ne sommes pas en train d’inventer » a souligné le Pr Pierre Costa (CHU de Nîmes) qui a pondéré l’enquête : « on s’accorde sur une fréquence de 30 % ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte