Légionnelose dans le Pas-de-Calais : verdict le 14 février

Publié le 20/12/2012

Le procès des responsables présumés de la grande épidémie de légionellose qui avait fait 80 victimes et

14 morts fin 2003-début 2004, dans le Pas-de-Calais, s'est achevé mercredi. Pour le parquet, les responsables de l'usine pétrochimique Noroxo n'ont rien fait pour enrayer l'épidémie, et méritent donc la peine maximale. Une amende de 375.000 euros a été requise contre l'usine, ainsi qu'une condamnation de l'ex-patron à deux ans de prison avec sursis et 50.000 euros d'amende. A l'inverse, au cours des débats, Noroxo a contesté la légalité d'un arrêté qui lui imposait la fermeture en raison d'une concentration en légionelles largement supérieure au seuil autorisé et a affirmé avoir respecté toutes les procédures de sécurité. Le jugement du procès, qui s'était ouvert il y a dix jours devant le tribunal correctionnel de Béthune (Pas-de-Calais), sera rendu le 14 février 2013. Le dossier compte plus de 80 parties civiles, dont la plupart ont déjà été indemnisées par la Commission d'indemnisation des victimes d'infractions (CIVI).


Source : legeneraliste.fr