Légionellose à l’hôpital Pompidou: l’AP-HP mis en examen

Publié le 02/09/2009

Les cas de légionellose constatés peu de temps après l’ouverture de l’hôpital Pompidou entre la fin de l'année 2000 et le début de l'année 2001, puis entre la fin juin et le début juillet 2001 pourrait coûter cher à l’AP-HP. L'Assistance publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) a été mise en examen pour homicides involontaires. L’Agence France Presse rapporte qu’elle fait suite à la remise à la juge d'instruction Marie-Odile Bertella-Geffroy d'un rapport d'expertise soulignant les manquements de l'AP-HP lors de la mise en place des installations d'eau chaude sanitaire. L'AP-HP aurait ainsi eu recours à des tuyaux en acier galvanisé, qui risquaient de s'éroder au contact de l'eau chaude malgré les mises en garde des sociétés spécialisées. Au total, une dizaine de patients hospitalisés dans l'établissement avaient contracté la légionellose il ya neuf ans. Cinq en sont morts.


Source : legeneraliste.fr