L’effet papillon de la décision de l’Unocam  Abonné

Publié le 30/09/2016

Pour les jeunes généralistes et remplaçants de ReAGJIR, les nouveaux forfaits prévus par la convention sont en péril. A l'origine de ce constat, la décision, mi-septembre, de l'Unocam de ne pas signer la convention.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte