Leclerc gagne contre les pharmaciens

Publié le 31/03/2010

Le groupe de distribution Leclerc peut continuer sa campagne de publicité relative aux médicaments déremboursés, a jugé mardi la Cour d'appel de Colmar. Le groupe avait fait appel, le 21 janvier, de sa condamnation à payer plus de 100.000 euros aux groupements de pharmaciens, Udgpo, Univers Pharmacie et Directlabo qui regroupent 7.500 officines. Ils avaient porté plainte contre «une campagne déloyale dénigrant les pharmaciens sous le faux prétexte de défense de l’intérêt général du consommateur». Le groupe de distribution s'en défendait, affirmant avoir simplement participé «à un débat d'intérêt public» sur le coût de la santé dans sa campagne lancée en novembre 2008 dans les médias qui laissait entendre que le prix des médicaments déremboursés qui ne sont vendus qu'en officines baisserait s'ils pouvaient aussi être vendus dans les 130 parapharmacies du distributeur. Un pourvoi en cassation de la part des pharmaciens n'est pas à exclure.


Source : legeneraliste.fr