Prévention

Le vrai risque des personnes à bas risque  Abonné

Publié le 16/09/2016

Dans les recommandations sur la prévention cardiovasculaire,  la stratification du risque CV reste la même, la seule différence reposant sur la définition de l’atteinte rénale sévère par un DFG < 30 mg/ml/1,73 m2 et non plus < 60mg comme dans les précédentes recommandations.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte