On en parle

Le triomphe du PSA  Abonné

Publié le 20/03/2009

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

Cette fois, il va bien falloir arrêter de tourner autour du pot : Le PSA en dépistage du cancer de la prostate, ça marche ! Les premiers résultats d’une vaste étude européenne (ERSPC) montre que l’on peut ainsi réduire de 20% la mortalité de ce cancer chez les hommes de 55 à 69 ans. Voilà des années que les tenants d’une méthodologie rigoureuse - indispensable en santé publique- affrontaient les cliniciens sur ce terrain, plus complexe qu’il n’en a l’air au premier abord.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte