Le tribunal s’intéresse à la médecine générale  Abonné

Publié le 03/12/2010

Les généralistes sont moins ciblés par les réclamations des patients que leurs confrères des autres spécialités. Pourtant, on retrouve de plus en plus de médecins de famille à la barre des tribunaux. Le dernier rapport du Sou Médical montre en effet que le taux de sinistralité des généralistes demeure faible, autour de 1 % en 2009, contre 1,11 % en 2008. L’an passé, 372 déclarations ont ainsi été adressées au Sou Médical en 2009 pour des généralistes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte