Helicobacter pylori

Le traitement séquentiel s’impose Abonné

Publié le 10/11/2011
Le traitement séquentiel s’impose


©SPL/PHANIE

Les recommandations de la dernière conférence de consensus de Maastricht sur la prise en charge d’Helicobacter pylori paraîtront début 2012. Elles s'intéressent en premier lieu au problème des résistances aux antibiotiques et proposent un nouveau schéma thérapeutique, avec un traitement désormais en deux étapes.

« Aujourd'hui, un problème majeur se pose dans l'infection à Helicobacter pylori : celui de réussir à traiter, malgré les résistances aux antibiotiques » indique le Pr Francis Mégraud, bactériologiste au CHU de Bordeaux, et membre de l'European Helicobacter study group. La trithérapie associant IPP et deux antibiotiques (amoxicilline + clarithromycine) pendant 7 à 14 jours – qui était de mise lors de la précédente conférence de consensus européenne, et indiquée dans les recommandations françaises* - était donc à revoir. En effet, l'augmentation des résistances, notamment vis-à-vis de la…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte