VIH

Le traitement préventif est-il une solution ?  Abonné

Publié le 25/03/2011
La dernière édition de la Conférence sur les rétrovirus et les infections opportunistes (CROI) qui se tenait début Mars à Boston, a fait la part belle cette année à la prévention. Avec notamment plusieurs communications dédiées à la prophylaxie pré-exposition ou PreP. Un concept, qui s’il suscite de nombreuses questions, laisse aussi entrevoir de nouveaux moyens de lutte contre la transmission du virus

Crédit photo : ©PHANIE

?Jusqu’où ira-t-on dans le traitement précoce en matière de VIH ? Alors que depuis peu, les seuils de CD4 dictant la mise en route d’un traitement anti-rétroviral ont été revus à la hausse, plusieurs équipes envisagent aujourd’hui de traiter encore plus en amont, en préventif, certains sujets séronégatifs à haut risque de contamination. Encore inimaginable il y a quelques années, ce concept de prophylaxie pré-exposition ou PreP, est désormais considéré très sérieusement, notamment depuis la publication fin 2010 des premiers résultats de l’étude IPrEx*.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte