Le traitement anticoagulant plus systématique  Abonné

Publié le 04/11/2011

En terme de prévention du risque thrombo-embolique sur FA, la nouvelle classification CHADS2-VASC « diabolique », pour le Dr Lacotte, fait en sorte que la très grande majorité des patients en FA deviennent des indications à l’anticoagulation. « La barre de risque de 2 est rapidement atteinte et 94 % des patients sont bons pour l’anticoagulation »a-t-il souligné. Le paradoxe est que ce sont les patients les plus à risques d’embolie qui ont le plus tendance à saigner.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte