L’avis du Dr Jean-Pierre Aubert*

«Le TDR VIH en cabinet de ville cible les oubliés du dépistage des IST »  Abonné

Publié le 11/02/2011

« L’utilisation du test rapide VIH a été évaluée en médecine générale par le GERVIH, dans l’étude observationnelle pragmatique DEPIVIH. Une soixantaine de médecins répartis sur le territoire français ont reçu chacun 12 tests rapides et devaient placarder une affiche d’information dans leur salle d’attente, avec quelques consignes : attendre que les gens, à la vue de l’affiche, demandent le test, ou le proposer eux-mêmes s’ils l’estimaient nécessaire, à des adultes consentants. Ils ont, sur une période d’un mois, testé environ 400 patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte