Le système de santé, trop généreux pour les Roms, selon Marine Le Pen

Publié le 27/03/2013

A en croire la présidente du FN, le problème des Roms serait étroitement lié à l’abus qu’ils font du système sanitaire et d’aide au logement en France. Sur France Inter, l'eurodéputée a critiqué mercredi un système qui «traite pratiquement sur le même plan les Français et les étrangers, et même dans bien des cas, les clandestins et les Français». «De temps en temps, mieux vaut être clandestin pour se faire prendre en charge à 100% que d'être Français et être obligé de payer une partie des médicaments déremboursés, la mutuelle», a-t-elle poursuivi. Ajoutant qu’«en matière de santé, mieux vaut être un clandestin qu'un travailleur français. En matière de logement aussi: les Roms ont bien compris le principe.» Les déclarations de Marine Le Pen renouent avec le concept de "préférence nationale", un des thèmes chers au FN, qu’il décline volontiers à propos de la couverture sociale.


Source : legeneraliste.fr