Pathologies du travail

Le stress professionnel, autre facteur de risque d’infarctus ?  Abonné

Publié le 21/09/2012
Une étude du « Lancet » confirme le lien entre stress professionnel et maladie coronaire avec un risque d’infarctus accru de 23 %.

Prendre son travail trop à cœur peut être mauvais pour le cœur… Alors qu’au début du mois, un article de l’Américain Journal of Epidemiology mettait en exergue le lien entre temps de travail et événements coronariens, – avec un risque augmenté de 40 % au-delà de 40 à 65 heures hebdomadaire –, une méta- analyse du Lancet pointe cette fois-ci le rôle du stress professionnel dans la survenue des infarctus.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte