Maxence Pithon, président de l'ISNAR-IMG

« Le stage peut déclencher un projet professionnel »  Abonné

Publié le 19/01/2018
Le chef de file des internes en médecine générale, Maxence Pithon constate lui aussi que le stage en cabinet peut-être un véritable atout contre la désertification médicale. Mais le recrutement de maîtres de stage et de nouveaux terrains est indispensable pour en faire encore davantage un facteur du projet d’installation.
Maxence Pithon (ITW)

Maxence Pithon (ITW)
Crédit photo : DR

Le développement de la maîtrise de stage est-il un enjeu pour combattre la désertification médicale ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte