Le spina bifida opéré in utero  Abonné

Publié le 18/02/2011

L’opération in utéro des enfants présentant un spina bifida permettrait d’améliorer considérablement leur pronostic par rapport à une intervention post-natale. Tel est le résultat d’une étude qui a inclus 183 enfants atteints de myéloméningocèle, opérés soit in utéro soit après la naissance. À un an, 40 % des enfants opérés in utero ont nécessité un drain pour hydrocéphalie vs 83 % dans l’autre groupe. À 30 mois, leurs fonctions motrices étaient nettement supérieures et ils étaient deux fois plus nombreux (42 % contre 21 %) à pouvoir marcher sans aide.

Source : NEJM

Source : Le Généraliste: 2553