Si « Le Généraliste » était paru en 1904

Le Socialisme et l’Assistance

Par
Publié le 23/07/2016
Histoire

Histoire

Au Congrès socialiste tenu à Paris en janvier, M. Fournière a fait voter la rédaction d’un programme rappelant les principes votés au Congrès socialiste de Tours. Nous relevons les articles qui peuvent intéresser nos lecteurs et qui sont conformes au vieux programme républicain.

Dans l’ordre politique : l’autonomie municipale pour tous les actes de portée communale.

Pour l’enseignement : l’organisation d’un enseignement de l’hygiène et l’établissement de bains dans les écoles. La gratuité des fournitures scolaires. Le subventionnement des œuvres post-scolaires laïques (bibliothèques, sociétés d’enseignement, universités populaires, etc.)

Pour l’Assistance : la distribution aux nécessiteux (vieillards, femmes, enfants, malades, invalides, travailleurs en chômage) de secours en espèces à domicile. La laïcisation de tous les hospices et hôpitaux. L’assistance médicale et pharmaceutique gratuite aux nécessiteux. La substitution du placement des vieillards et des orphelins dans la famille à l’hospitalisation. L’attribution des secours de loyer en cas de nécessité et la création d’asiles de nuit et de garde-meubles municipaux. La création de crèches municipales et de garderies pour les enfants dont les parents sont momentanément absents (période d’instruction, séjour à l’hôpital, etc.). Création de secours de maternité et d’allaitement progressivement au nombre des enfants.

(« Journal de Seine-et-Oise », repris dans « Le Progrès médical », 1904)

 

 

 

 


Source : legeneraliste.fr