Le SML ne veut pas d’un pharmacien traitant

Publié le 02/02/2010

Le SML s'insurge contre la rédaction du projet de décret d'application de l'article 38 de la loi HPST sur les missions des pharmaciens d'officine. « Ce décret fait des pharmaciens d'officine de véritables sous-médecins traitants en leur conférant ni plus ni moins que la possibilité, dans le cadre d'une maladie chronique, de renouveler périodiquement un traitement, ajuster au besoin sa posologie et effectuer des bilans de médication selon un rythme défini par le protocole..» dénonce le SML. Si ce décret devait être publié en l’état, le syndicat exige « le droit pour les médecins libéraux de délivrer dans leurs cabinets tout type de médicament de première intention ».


Source : legeneraliste.fr