Le SML déçu par les réponses des candidats  Abonné

Publié le 20/04/2012

Loin d’être satisfait par les réponses des candidats au questionnaire qu’il leur avait envoyé il y a un mois, le président du syndicat, Christian Jeambrun, regrette que le débat sur la santé se soit limité aux dépassements d’honoraires. Sur cette question précisément, les avis divergent. François Bayrou trouve le concept du secteur optionnel inadapté et envisage, comme François Hollande, une revalorisation des actes à tarifs opposables. A l’inverse, Nicolas Sarkozy souhaiterait plutôt l’étendre aux autres spécialités de l’option de coordination.


Source : Le Généraliste: 2601