Le sevrage tabagique plus difficile  Abonné

Publié le 04/06/2010

Les études ont montré que le sevrage tabagique était généralement plus difficile à conduire chez les femmes que chez les hommes. En effet, elles ont peur de la prise de poids et elles ont un plus haut niveau de dépendance à la nicotine avec des facteurs de stress, anxiété et dépression plus souvent associés que les hommes. Le traitement de sevrage tabagique est le même mais il est donc plus complexe.


Source : Le Généraliste: 2529