Le SAMU appelle les généralistes à devenir ses médecins «correspondants»

Publié le 13/09/2012

Pour garantir l'accès aux soins d'urgence en moins de 30 minutes, une des promesses de campagne de François Hollande, le Samu-urgences de France préconise de s'appuyer sur des médecins «correspondants Samu». Ce médecin serait «un généraliste qui a reçu une formation spéciale à la prise en charge des urgences, y compris les urgences vitales les plus graves. Il dispose d'un matériel et de médicaments adaptés» et peut effectuer les premiers gestes avant l'arrivée du Samu, a expliqué le Pr Pierre Carli du Samu de Paris lors des 1ères Assises de l’urgence organisées jeudi à Paris. Ce dispositif a déjà été mis en place dans certains départements et le syndicat Samu-urgences de France souhaiterait qu'il se généralise. Un dispositif qui pourrait être contrecarré par des difficultés financières et démographiques, selon Thierry Ramaherison, responsable du pôle urgences de l'hôpital de Beauvais. «Certains généralistes sont débordés et ne veulent pas de cette nouvelle charge de travail qui s'ajoute à une activité déjà conséquente».


Source : legeneraliste.fr