Le rythme de travail s’accélère aussi à l’hôpital

Publié le 03/11/2009

Le rythme de travail s'est accru pour un soignant des hôpitaux sur deux entre 2003 et 2006, selon une étude de la Drees, le service statistique du ministère de la santé. Ainsi, « 50 % des personnels médicaux indiquent que leurs horaires sont imposés contre 20 % des cadres » non-hospitaliers. En outre, les personnels médicaux et infirmiers déclarent dépasser fréquemment leur durée habituelle de travail. « La moitié du personnel médical à temps complet déclare travailler habituellement plus de 50 heures par semaine, un quart plus de 60 heures et un autre quart moins de 45 heures » précise l’étude. Enfin, « la moitié des infirmières et des aides-soignantes, ainsi qu’un tiers des médecins déclarent ne pas pouvoir interrompre momentanément leur travail ». En trois ans, un salarié des hôpitaux sur deux affirme avoir ressenti une accentuation de ces contraintes de rythme.


Source : legeneraliste.fr