Le retour de Louis XIV à Versailles  Abonné

Publié le 18/12/2009

Il tutoyait Molière. Il a fait la célébrité de Lully. Et il préférait Lebrun à Mignard, en dépit des nombreux protecteurs du second. C’est lui, Louis, qui fit venir Le Bernin de Rome : il n’aima pas la statue équestre du sculpteur Italien, mais adora le buste en marbre pour lequel il posa. On peut admirer ce dernier, parmi les 300 œuvres réunies au château de Versailles. Peintures, sculptures, mobilier, costumes de danse, tapisseries… Cette expo est un must et restera dans les annales. Pas seulement parce que c’est la première que l’établissement public consacre au Roi Soleil.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte