Le reste à charge des ménages a un peu augmenté l’an passé

Publié le 10/09/2012

La part des dépenses de santé qui reste à la charge des ménages après remboursements de la Sécurité sociale et des complémentaires santé a légèrement augmenté en 2011, à 9,6%, selon les comptes de la santé publiés lundi par la Drees (statistiques des ministères sociaux). Cette mise à contribution des ménages ne date pas d’hier : en effet, le reste à charge des ménages reste stable par rapport à 2009-2010 (9,4%), constate l'étude de la Drees, et c’est surtout la forte progression enregistrée entre 2005 et 2008 (de 9% à 9,7%) qui explique la légère hausse de 2011. L'optique, le dentaire ou les médicaments représentent les plus forts reste-à-charges et à l’inverse les transports de malades et les soins hospitaliers sont les mieux remboursés.


Source : legeneraliste.fr