Le Repas des fauves  Abonné

Publié le 26/11/2010

Nous sommes en 1942 dans un salon bourgeois. C'est l'anniversaire de Sophie et son mari a réuni quelques amis. Ces sept "bons français" festoient en attendant la fin de la guerre. Deux officiers allemands sont tués au pied de leur immeuble et, en représailles, la Gestapo exige qu'ils désignent dans les deux heures, deux otages choisis par eux-mêmes. Le repas d'anniversaire est terminé. Le repas des fauves commence.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte