Sténose aortique

Le remplacement valvulaire percutané gagne des galons  Abonné

Publié le 29/04/2011
Présentés lors de l’ACC (New Orleans, 2-5 avril 2011), les résultats de l'étude PARTNER, première étude randomisée comparant directement chirurgie classique et remplacement valvulaire aortique percutané (TAVI), confirment les espoirs mis dans cette technique non invasive qui se pose en véritable alternative chez les patients à haut risque chirurgical.

Crédit photo : ©BSIP

En l'absence d'intervention, le pronostic de la sténose aortique serrée est mauvais, avec moins de 30 % de survie à un an. Or de nombreux patients sont récusés en raison d'un risque opératoire jugé trop élevé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte