Le rein, cible et source du vieillissement vasculaire  Abonné

Publié le 15/04/2011

Dans la population générale, une diminution même modérée du débit de filtration glomérulaire (DFG) augmente considérablement le risque cérebro- ou cardio-vasculaire, un DFG situé entre 30 et 45 ml multipliant par 10 le risque d’accident cardiaque. Ceci est vrai pour les personnes jeunes atteintes de maladie rénale, l'augmentation relative du risque étant plus modérée chez les personnes âgées où la diminution du DFG augmente le risque mais de façon modérée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte