Le projet de loi sur le vieillissement voté par les députés

Publié le 17/09/2014

Crédit photo : VOISIN/PHANIE

L'Assemblée nationale a voté mercredi en première lecture le projet de loi sur l'adaptation de la société au vieillissement. Centré sur le maintien à domicile, le texte, qui doit entrer en vigueur mi-2015 et être financé par 645 millions d'euros par an provenant d'une taxe sur les pensions des retraités imposables (Casa), prévoit une prise en charge financière accrue des aides à domicile, une reconnaissance des aidants familiaux ou des mesures sur le logement.

La mesure phare du projet, d'un coût annuel de 375 millions d'euros, est une revalorisation de l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA), à domicile, de près de 700.000 personnes âgées. Il instaure aussi un "droit au répit" pour les quelque 4 millions d'aidants familiaux. Un plan d'adaptation au vieillissement de 80.000 logements privés d'ici à 2017 sera lancé.

C'est "une loi de pouvoir d'achat, d'accompagnement de la vie des personnes âgées au quotidien avec des progrès concrets", a vanté la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine lors de la séance de questions au gouvernement. Ce texte "apportera certes quelques avancées" mais "vous nous proposez un moteur de Solex dans une carrosserie de berline" de sorte qu'il faudra "très vite rouvrir le dossier" pour répondre aux difficultés à financer une maison de retraite pour un parent dépendant, a estimé Bérengère Poletti au nom de l'UMP.


Source : legeneraliste.fr