Psychiatrie

Le programme Schiz’ose pour mieux vivre la schizophrénie  Abonné

Publié le 26/03/2010
Oser en parler et s’exprimer artistiquement sont deux moyens de démystifier la maladie psychique et de rompre avec l’isolement

Les patients schizophrènes représentent 1 % de la population. La maladie fait peur à l’entourage et aux professionnels de santé. Plus de la moitié des médecins (51 %) compte au moins un patient schizophrène dans sa patientèle. Mais, la grande majorité des médecins (78 %), qu’ils soient généralistes ou spécialistes, estime que cette pathologie est difficile à aborder avec un patient et son entourage. C’est ce que révèle une enquête IFOP/Institut Lilly menée auprès de 501 médecins dont la moitié de généralistes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte