Le président du Comité d’Ethique écrit aux candidats

Publié le 12/03/2012

Le Comité consultatif national d'éthique (CCNE) a adressé une lettre ouverte aux candidats à la présidentielle les appelant faire une priorité des enjeux de la science dans les domaines de la vie et de la santé. «Dans un grand pays démocratique tel que le nôtre, on ne peut concevoir qu'une profession de foi politique ne consacre une part prioritaire à ces questions d'éthique qui concernent chacun de nos concitoyens», écrit le Pr Alain Grimfeld. Le président du CCNE indique par ailleurs aux candidats qu’il souhaiterait «connaître votre vision globale de ces enjeux de société liés aux progrès des sciences du vivant, et la manière dont vous comptez les prendre en considération dans votre projet de gouvernement pour l'avenir de la France». C’est la première fois depuis sa création en 1983 que le CCNE prend cette initative au cours d’une campagne présidentielle. La lettre ouverte du CCNE est consultable sur son site internet.


Source : legeneraliste.fr