Haute-Normandie

Le pragmatique  Abonné

Publié le 17/09/2010

Crédit photo : ©DR

Les raisons de son engagement sont doubles. La première répond à une analyse locale : « une nouvelle instance où vont se prendre les décisions qui nous concernent est créée. Je pense qu’il vaut mieux être dedans que dehors ». La seconde est nationale. « La représentativité est essentielle puisque ce sont les syndicats représentatifs qui seront à même de négocier la prochaine convention. Il faut que cette dernière soit faite pour et par les médecins de terrain ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte