Le plan Royal pour réagir plus vite aux pics de pollution

Publié le 30/09/2015

Ségolène Royal a présenté un plan pour agir plus vite à l'approche d'un pic, qui comporte un déclenchement plus rapide de la circulation alternée. "Jusqu'à présent, la circulation alternée ne pouvait être décidée qu'une fois l'épisode de pollution constaté", a rappelé la ministre de l'Ecologie. "Désormais, les décisions pourront être prises dès qu'il y a l'alerte de pollution", a ajouté Ségolène Royal. Cela vaudra également pour d'autres mesures d'urgence, comme la limitation de la vitesse ou de certaines activités agricoles et industrielles.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)