« Le plaisir de transmettre »  Abonné

Publié le 19/02/2010

« Je suis maître de stage depuis un peu plus d’un an. La jeune interne que j’encadrais vient de finir son stage la semaine dernière. Elle m’a dit qu’elle était enchantée. Elle est en sixième année, et nous avons réussi, je crois à lui montrer que l’exercice rural avait ses vrais atouts. Surtout lorsque comme nous, nous exerçons en définitive, pas trop loin d’une ville, en l’occurrence Angers.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte