« Médicament : l’état d’urgence »

Le plaidoyer de Christian Lajoux pour l’innovation  Abonné

Publié le 09/11/2012
Christian Lajoux quittera ses fonctions fin décembre et revient dans son dernier livre sur ses six ans à la tête du Leem (Les entreprises du médicament). Occasion pour lui de tourner la page Mediator et d’appeler le nouveau gouvernement à bâtir une politique industrielle autour du médicament.

Crédit photo : ©GARO/PHANIE

De ses six ans passés à la tête du Leem, les deux dernières auront incontestablement été les plus rudes pour Christian Lajoux. Le patron des patrons de laboratoires le suggère fortement dans un livre sorti jeudi en librairie. À la veille de quitter ses fonctions fin décembre, il y livre son testament politique sous un titre qui pourtant ne laisse la place ni à la nostalgie, ni à l’assoupissement : « Médicament : l’état d’urgence ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois puis 7€50/mois

(résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte